MULTICULTURALIM 2018
Monday, 19.11.2018, 19:50
» MAIN MENU
» STATISTICS

Total online: 1
Guests: 1
Users: 0


free counters
Page d'accueil » 2014 » November » 4 » Homage to a lost friend, Oumar Maal
Homage to a lost friend, Oumar Maal
07:37

Nous sommes en 2009, mais je m'en souviens comme si c'était hier. On se dit "ba beneen" et Oumar disparut derrière les portes du métro à Bruxelles. Il alla chercher un cadeau d’anniversaire pour un ami...

La musique de Baaba Maal m’entoure depuis mon adolescence. Son album acoustique "Baayo" sorti en 1991 était un de mes premiers CD à l’époque où la musique du monde était quasiment méconnue en Russie. C’est aussi grâce à cette passion pour sa musique que j’ai decouvert l’existence d’Oumar alors que je cherchais des informations (à lire : où télécharger) sur son récent album "Television" (moi qui fait des articles sur le piratage de la musique africaine !) Après une belle rencontre avec les frères Touré lors d’un concert à Strasbourg en 2006, c’était hors de question de ne pas sauter sur l'occasion de rencontrer Oumar personnellement, d’autant plus qu’on avait déjà gardé le contact par MSN Messenger pendant quelques mois. À peine rétabli d’une blessure au pied (fracture du métatarse), je suis allé à Bruxelles avec mes amis pour participer au tournoi de badminton...

J’ai lu quelques témoignages sur Oumar de la part de ses amis d’enfance, et il ne me reste plus qu’à confirmer qu’il était une des personnes les plus polies, gentilles et généreuses que j’ai eu l’honneur de rencontrer dans la vie. Il était prêt à partager tout ce qu’il avait et tout ce que son père lui avait donné. Il n’avait pas d’habitude de fermer la porte de son appartement, une chose qui m’a surpris au début, mais tel était le cas aussi pour ses nombreux voisins africains et arabes. J’ai passé quelques heures en feuilletant ses cahiers de sketches tout en écoutant ses idées de mélanges de styles vestimentaires. Nous avons échangé nos opinions sur la musique africaine et internationale, notamment sur Mory Kanté dont on était fans, et exprimé notre désaccord avec sa chanson "Africa 2000". Il avait un sens de l’humour extraordinaire, et juste après le tournoi lorsque j’étais venu pour le dîner, il me renvoya faire les courses dans l’épicerie du coin en me donnant une liste d’achats rédigée en wolof ! Peu après il sortit pour m’aider et me retrouva à la caisse. Le yassa qu’il m’a appris à préparer cette soiree-là était fait d’après la recette de sa tante qui, selon lui, était la meilleure dans son quartier de Podor. Avant ma rentrée en France, je voulus acheter un boubou. N’ayant pas trouvé ma taille, il me offrit son propre boubou en njaxas. Je finis par lui offrir une somme modique pour récompenser sa générosité afin qu’il achète un cadeau pour son ami.

En 2010, j’étais à Bruxelles de passage pendant quelques heures mais Oumar n’était pas joignable par téléphone. Quelques jours plus tard il m’a contacté pour s’excuser de ne pas avoir pu me voir à cause de certaines difficultés. Ce fut la dernière fois que j’ai eu de ses nouvelles...

Le décès d’Oumar à la suite d’une maladie mystérieuse m’a touché très profondement, d’autant plus que son inhumation avait lieu à Dakar le jour de mon anniversaire, le 2 Octobre. Cher Baaba, siggil ndigaale ! Moi qui suis aussi fils unique, je ne souhaiterais jamais à personne de vivre avec cette perte. Je voudrais rassurer Baaba Maal, si jamais il aura l’occasion de lire ces quelques mots, que non seulement le Sénégal mais le monde entier est avec lui pour partager cette douleur mais aussi la certitude que son fils ne sera jamais oublié et restera toujours dans les coeurs de ceux qu’il avait rendu si heureux par sa gentillesse et sa générosité. Son histoire de vie mérite une reconnaissance mondiale, et je tiens à faire un appel à tous ceux qui l’ont connu dans sa vie si courte, réunissons nos efforts pour faire découvrir son talent et sa richesse culturelle à travers ses réalisations artistiques.

Le site web professionnel d’Oumar Maal est toujours en ligne : http://omanafantasy.webs.com/

Visualisations: 533 | Ajouté: Lim | Rating: 0.0/0 |
Nombre total de commentaires: 1
0
1 Lim  

Seulement les utilisateurs enregistrés peuvent ajouter les commentaires
[ Enregistrement | Entrée ]
» Activités extra-professionnelles
» MULTILINGUAL MENU

©2018 VLADISTRIBU